Info Brèves

Maitre Hanitra Razafimanantsoa, avocate, et Maitre Hery Andriatsima, huissier, ont fait le point de la situation concernant la démolition de l’usine du groupe Tiko au sein du Port de Toamasina. Le saccage continue jusqu’à présent selon leur explication alors que les responsables de la société et les huissiers n’ont jamais été autorisés à effectuer un inventaire et un état des lieux complet sur place, malgré une ordonnance du Tribunal. Ils parlent également de « vengeance politique » à l’endroit du fondateur de Tiko, l’ex-président Marc Ravalomanana.  

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page