Info Brèves

Les parents des élèves de l’Ecole primaire publique (EPP) d’Antandrokomby Anosizato ont de nouveau manifesté. Ils revendiquent le remboursement des 30 000 ariary qu’ils ont déjà versés alors que les autorités publiques ont parlé de « gratuité » de l’éducation après la crise du coronavirus.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page