Info Brèves

Le projet de loi portant statut de l’opposition ne sera examiné par le Sénat que lors d’une prochaine session parlementaire. Son adoption aurait dû intervenir lors de la session qui venait d’être clôturée. Mais les Sénateurs ont attendu en vain. Le parti au pouvoir actuel a tenu à apporter des modifications. L’un des principaux points de discorde est lié à la nomination d’un chef de l’opposition « non parlementaire ».

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page