EducationSociété

Un calendrier scolaire moins chargé pour l’enseignement technique

L’année scolaire 2020-2021 sera beaucoup moins rythmée pour l’enseignement technique comparé à l’enseignement général. Les apprenants auront droits à des pauses un peu plus longues alors que les grandes vacances sont  toutes prévues à partir du 31 juillet.

 Contrairement à l’enseignement général, le calendrier scolaire 2020-2021 pour l’enseignement technique comportera  beaucoup plus de pause. Il sera divisé en quatre périodes bien distinctes qui seront séparées par des pauses.

La première partie qui dure six semaines s’étale du 2 novembre au 22 décembre avec une pause de douze jours pour les vacances de Noel. Pour la deuxième partie qui va durer douze semaines, elle débutera le 4 janvier et finira le 30 mars avec onze jours de pauses pour les vacances de Pâques.

La troisième partie comportant dix semaines sera comprise entre le 12 avril et le 22 juin avec cinq jours de pauses pour la Fête nationale. La quatrième période qui compte cinq semaines débutera par contre le 28 juin et s’achèvera le 30 juillet. La rentrée pour les formations professionnelles qualifiantes auprès des Centres de formations professionnels se fera par contre à partir de janvier.

Par ailleurs, la rentrée auprès des lycées techniques et professionnels se fera le 9 novembre si pour l’enseignement général il a déjà eu lieu le 26 octobre. Selon le secrétaire général auprès du ministère de l’Enseignement technique et professionnel, Samuel Rakotondrainy, toutes les mesures sanitaires comme le lavage des mains avec du savon, le port du masque, la distanciation physique d’un mètre ou encore la désinfection des salles de classe seront toujours appliquées. Il a aussi souligné que les frais d’inscriptions et les frais généraux sont tous de « zéro ariary ».

Réforme dans les établissements techniques

Pour améliorer la qualité de formation dispensée au niveau des établissements techniques, des efforts seront mobilisés pour les équiper de matériel didactique et pédagogique. L’adéquation de la formation à l’emploi en est le principal objectif. Les enseignants bénéficieront également de formations à chaque période de vacances pour leur renforcement de capacité. Le ministère de tutelle multipliera également le partenariat avec les entreprises pour que les apprenants puissent mettre en œuvre leurs acquis durant les stages professionnels.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page