EducationSociété

BEPC: Un taux de réussite de 51% pour Tanà

Juste un peu plus de la moitié des candidats ayant participé au BEPC ont réussi à cet examen pour Tana-ville et ses périphéries. Les résultats sont déjà affichés et les noms des admis peuvent aussi être consultés via SMS et le site web du ministère de l’Education.

Fin du suspense. Les résultats de l’examen du BEPC pour la Circonscription scolaire (Cisco) Tana-ville et ses périphériques sont déjà disponibles. Dans l’ensemble, une hausse du taux de réussite a été enregistrée par rapport à l’année dernière. C’est le cas pour Tanà ville selon le chef de cette Cisco, Lalaina Ramananantony. D’après ce responsable, 51,74% des candidats sont admis pour la session 2020, contre 36,91% pour l’année dernière. Cette augmentation a été également observée dans l’Avaradrano. Pour cette année, 60,79% des candidats ont réussi au BEPC contre 40% en 2019 selon le chef de cette Cisco, Dera Rakotomalala. Atsimondrano n’est pas en reste car 54,47% des candidats sont admis contre 44,70% pour la précédente session selon le chef de cette Cisco, Arsène Ramananjatovo.

Les responsables auprès des Circonscriptions scolaires (Cisco) ont travaillé d’arrache-pied pour que les résultats puissent être publiés dans les plus brefs délais. La vérification finale des données ainsi que la délibération n’ont pris fin que tard dans la soirée de mercredi. Des candidats se sont déjà précipités auprès des centres d’examen pour consulter les affiches depuis jeudi après-midi. Angoisse, joie ou bien tristesse se lisaient sur leurs visages. Certains d’entre eux ont déjà consulté les résultats via « SMS » et sur le site web du ministère de l’Education, mais ont quand même préféré voir de leurs propres yeux leurs noms sur les affiches. C’est le cas pour Maharavo, un candidat inscrit au CEG Ambohibao. « Heureusement qu’il y a la technologie pour la consultation des résultats mais il n’y a rien de mieux que la consultation des affiches sur place. Je suis dans la liste des admis et j’en suis très ravi », se félicite-t-il.

Par ailleurs, ce résultat est sans surprise selon les enseignants et les chefs Cisco. Les sujets ont été abordables selon la majorité des candidats interrogés pendant les épreuves. Ils ont également eu suffisamment de temps pour réviser pendant la période du confinement. Certains établissements scolaires ont aussi organisé des cours de révisions intensifs quelques jours avant la tenue des épreuves. Selon les enseignants, les candidats sont bien préparés bien que certains d’entre eux aient eu de la difficulté dans les matières scientifiques. Les sujets proposés à l’examen sont déjà traités en classe pendant le premier et le deuxième trimestre. A rappeler que la rentrée officielle pour les établissements scolaires publics est prévue le 26 octobre si pour l’enseignement privé, elle a déjà eu lieu fin septembre.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page