EconomieRégions

Électricité: Le délestage tournant risque de perdurer

Le problème de gap de production n'est pas réglé pour la Jirama. Le délestage tournant se poursuivra donc pour une durée qui reste encore indéterminée selon la Jirama.

C’est une situation qui ne se règlera pas dans l’immédiat. Les abonnés qui s’alimentent sur le Réseau interconnecté d’Antananarivo (RIA) devront encore s’attendre au délestage que la Jirama est contrainte de procéder, pour les prochains jours. C’est ce qui est à déduire des explications du directeur général de la compagnie nationale d’électricité, Vonjy Andriamanga, lors d’une conférence de presse.

Ayant enregistré un gap de production de 34 mégawatts, soit 14% du besoin du RIA, presque tous les quartiers de la Capitale et de ses périphéries ont eu leur « dose » de délestage. Vendredi, un gap de 20 mégawatts a été encore enregistré, contraignant la Jirama à délester 8% de la consommation.

La Jirama a annoncé une période de grâce pour la population durant le weekend. Ceci du fait que la consommation est en baisse pour cette période. En tout cas, les raisons évoquées par la Jirama pour justifier cette situation sont le tarissement du barrage d’Andekaleka ainsi que des problèmes survenus dans son complexe à Ambohimanambola. Le premier ne produirait plus que 22 mégawatts alors que cette centrale hydroélectrique produit normalement 93 mégawatts.

Face à cette situation, la production des centrales hydroélectriques de Mandraka, Antelomita et Manandona doit également être rationnées. Concernant les centrales thermiques qui sont censées servir de back-up, deux prestataires ont enregistré des pannes techniques, réduisant leur capacité de production. Une « défaillance » en cette période difficile que traverse leur client, qu’est la Jirama. Quoi qu’il en soit, la Jirama prévoit une solution à court terme. Elle entreprend de provoquer une pluie artificielle pour le bassin versant d’Andekaleka et Mantasoa. Cette opération est programmée ce mardi 08 décembre.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page