ActualitésEconomieTourisme

Transport et tourisme: Dix wagons voyageurs pour redynamiser la FCE

La ligne FCE bénéficie d'un gros investissement. Une décision qui devra booster le potentiel économique et touristique des regions Vatovavy Fitovinany et Haute Matsiatra.

Après les trois locomotives importées d’Espagne, dix wagons voyageurs d’occasion seraient déjà acheminés au port de Toamasina. Ces engins seront utilisés prochainement pour redynamiser la ligne Fianarantsoa-Côte Est (FCE), et ont été présentés aux opérateurs touristiques, lors de l’Assemblée générale des membres du Tour operators association (TOP).

L’Etat semble être plus discret que d’habitude sur le sujet. Une discrétion qui ne lui ressemble pas pour tout dire. Et le ministère des transports s’abstient pour le moment de livrer plus de détails sur l’acquisition de ces dix wagons voyageurs, bien que ce projet avait déjà été annoncé auparavant. Souci de ne pas soulever les débats, notamment sur le deal ou le budget qui a été affecté dans l’acquisition de ces engins en ce temps de crise peut-être ?

En tout cas, la nouvelle a été bien accueillie par les opérateurs touristiques qui travaillent dans les localités desservies par la FCE. L’acquisition de ces engins ne pourra en effet que booster l’offre touristique par la voie ferroviaire, qui est jusqu’à ce jour pénalisée par la panne récurrente des locomotives de la FCE, soutient le TOP lors de son assemblée générale. Cet investissement vise donc à augmenter la fréquence des voyages et redonner un second souffle à cette ligne tant prisée par les touristes du monde entier.

A indiquer que le ministère des transports a alloué un budget d’un milliard d’ariary pour la réhabilitation des gares de la FCE, dont celles de Manakara, Fianarantsoa ou encore Tolongoina. Ce département justifie cet investissement par le fait que la relance économique, surtout pour le secteur des transports, ne pourrait se faire sans passer par la construction et la remise à niveau des infrastructures.

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page