Société

Les 1er et 4ème arrondissements de Tanà les plus vulnérables aux catastrophes

Plusieurs quartiers de la Capitale se retrouvent régulièrement sous les eaux quelques minutes après le passage de la pluie, quelle que soit la saison.

L’étude  menée récemment par la Croix Rouge Malagasy (CRM) a permis de déduire que les 1er et 4ème arrondissements de la Capitale sont les plus affectés par les aléas climatiques comme les inondations et les risques d’éboulements. Ainsi, une descente sera menée par les bénévoles du CRM auprès des fokontany de ces arrondissements pour sensibiliser les habitants sur le « wash » et la réduction des risques et catastrophes selon Andrianantenaina Rasoloherivelo, responsable auprès de la CRM. Cette opération ciblera 25 000 personnes environ.

« L’incendie, le cyclone ou encore les éboulements feront partie des sujets qui seront abordés durant cette opération de sensibilisation. Le changement de comportement ainsi que les gestes à adopter face aux catastrophes sont les objectifs principaux de cette large campagne de sensibilisation», a-t-il souligné.

Cette opération ne se limitera pas seulement à ces deux arrondissements mais s’étendra dans d’autres localités. Outre l’inondation, des quartiers comme ceux au niveau du 2ème arrondissement craignent  les risques d’éboulements rocheux tout au long de l’année surtout  en période pluvieuse. Tout le monde se souvient encore des blocs de rochers qui se sont effondrés dans la cour de l’EPP Manakambahiny vers le début de cette année. Les sensibilisations menées au cours de  l’année dernière par diverses entités n’ont pas porté ses fruits car les occupants des maisons qui sont les plus exposés au danger n’ont pas quitté leurs foyers.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page