Société

Jirama: Une production insuffisante à protéger

La production disponible est loin de satisfaire le besoin des abonnés de la Jirama. Le gap serait encore de 25 mégawatts pour le Réseau interconnecté d'Antananarivo (RIA), selon un responsable de la société d'État.

C’est la raison du délestage que subit les foyers de la Capitale depuis plusieurs jours déjà. Les ressources disponibles sont donc à protéger et la Jirama a intensifié les descentes. Elle a cette fois-ci mené une opération coup de poing dans le quartier des soudeurs à Anosy.

L’objectif était de détecter les branchements illicites sur place. 11 irrégularités ont été détectées auprès des 16 clients, rapporte la cellule de Lutte anti-fraude et vol (CLAFV) de la société d’État. Ce service a décelé entre autres des compteurs sans disjoncteur, des branchements parasites ou encore un piquage.

Malheureusement le pari est non tenu pour l’équipe dirigeante de la Jirama qui ambitionnait du « 24/24h sans coupure », lors de la présentation de son plan de redressement au mois d’octobre. Car c’est visiblement facile à dire qu’à faire.

Afficher plus

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page