ActualitésBusinessEconomie

Secteur extractif: Le processus de révision du code minier en stand-by

La situation d'urgence sanitaire a eu raison des principaux acteurs impliqués dans le processus de révision du code minier. Il va falloir patienter.

C’était prévisible. Le processus de révision du code minier est remis à plus tard. La réunion du comité de réflexion pour la réforme du code minier avait été suspendue, notamment à cause de l’état d’urgence sanitaire liée au Covid19. Même avec une éventuelle reprise du processus, les nouvelles dispositions du code minier attendront la seconde session parlementaire ordinaire, d’après ce qu’a indiqué le ministère des mines et des ressources stratégiques.

En tout cas, la crise économique née de cette crise sanitaire mondiale est loin d’être favorable pour le secteur extractif. Le ralentissement généralisé de la production et de la consommation mondiale a eu des répercussions majeures sur la production et l’approvisionnement en matière première.

Les pays comme Madagascar sont ainsi touchés de plein fouet par cette situation, sans parler des risques de contamination qui ont obligé les compagnies minières à suspendre leurs activités. Ambatovy, par exemple, a arrêté sa production et annonce des mois de chômage technique forcé pour ses employés.

Une chute du cours des principales matières premières complique davantage la situation. Dans ce contexte, le secteur minier risque d’être moins attractif pour les investisseurs potentiels. Pour l’heure, l’ampleur des impacts réels de l’arrêt de production d’Ambatovy reste à déterminer.

 

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page