Santé

Santé mentale: La courbe des malades d’Alzheimer en hausse

Durant ces derniers mois, les patients ayant une maladie d’Alzheimer ont vu leur état de santé se détériorer. L’association œuvrant dans la prise en charge des personnes atteintes de cette maladie a également remarqué une hausse du nombre de nouveaux cas.

Le confinement a bouleversé les routines quotidiennes essentielles au bien-être des malades d’Alzheimer et de leurs proches. Non seulement l’état de santé des patients s’est dégradé mais les nouveaux cas ont aussi augmenté. C’est le constat de la seule Organisation non-gouvernementale (ONG) Madagascar Alzheimer « masoandro mody », qui s’occupe jusqu’ici des personnes atteintes de cette maladie caractérisée par une perte progressive de la mémoire.

Selon la chargée de communication de cette ONG, Muriel Rason-Andriamaro, l’Etat ne dispose pas encore de statistiques exactes sur les personnes sujettes à la maladie mais durant ces cinq mois de confinement, le nombre des appels téléphoniques reçus a été multiplié par trois. A rappeler que le rapport de l’Alzheimer disease international en 2018 estime que 40 000 personnes environ souffriraient de cette maladie à Madagascar.

« Nous étions très sollicité pendant le confinement. Même les personnes en provinces font appel à notre service mais malheureusement, nous n’avons pas pu satisfaire toutes les demandes », a-t-elle expliqué.

Malgré l’affluence des demandes, cette maladie dévastatrice reste encore méconnue de tous. La stigmatisation et la discrimination sont des obstacles auxquels doivent encore faire face les malades et leurs familles. Les personnes vivant avec l’Alzheimer se sentent parfois exclues ou traitées différemment à cause de cette maladie. Cela va jusqu’à ne pas consulter pour avoir un diagnostic, ne pas chercher de l’aide ou du soutien et surtout ne pas dévoiler la maladie à leur entourage. C’est dans cette optique qu’a été organisé le stand d’information et de sensibilisation sur le parvis de l’Hôtel de ville actuellement.

Des conseils sur la prise en charge sociale des malades ont été aussi dispensés durant cet évènement. L’Hôtel de ville sera aussi illuminé en violet pendant trois jours pour soutenir les malades et leurs familles dans le cadre de la célébration du mois de l’Alzheimer. « Cette maladie est incurable et le traitement se concentre sur le soulagement des symptômes. Les malades ont besoin avant tout d’affection, certains d’entre eux ont aussi besoins d’aide pour certains gestes car ils ne peuvent pas toujours exprimer leurs besoins », explique le Dr Clément Ranaivozafy, médecin auprès de l’ONG « masoandro mody ».

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page