Santé

Manifestation des paramédicaux: Fermeture partielle des CSB pendant trois jours

Le Syndicat des infirmiers et sages-femmes de Madagascar (SISFM), décide de passer à l’action. Il prévoit de suspendre pendant trois jours leurs activités au niveau des Centres de santé de base.

Le personnel paramédical décide de passer à l’action. La suspension de leur travail au niveau des centres de santé de base niveau I (CSB I) et CSBII durant trois jours a été pour eux le seul moyen de faire entendre leur revendication.

Cette décision prendra effet à partir de ce mercredi 19 août et sera baptisée « journées de solidarité ». L’objectif est de tirer la sonnette d’alarme face à l’insécurité grandissante dans leurs lieux de travail. En parallèle, le personnel paramédical inscrit sur le réseau social « facebook » changera également leurs photos de profil par une image qui conteste les violences faites à leur encontre.

« L’année dernière, nous avons déjà sollicité l’Etat à mettre en place des éléments des forces de l’ordre au niveau de ces structures sanitaires ou mettre en place des postes avancées dans les communes qui n’en disposent pas. Chaque année, nous perdons toujours des confrères ou des consœurs à cause de l’insécurité», précise le président du SISFM, Jerisoa Ralibera.

Malgré tout, le syndicat a quand même décidé d’effectuer un service minimum pour les urgences ainsi que pour les femmes enceintes dans les CSB. Pour les hôpitaux, il n’y aura que le personnel de garde qui sera en service de 18h à 08h, selon toujours les consignes émanant de la réunion du syndicat.

Interrogée sur ce sujet, un responsable auprès du ministère de la Santé publique a indiqué que le ministère respecte le droit syndical et le personnel paramédical a tout à fait le droit de manifester leur mécontentement. Cependant, des mesures seront prises pour que cette manifestation ne puisse pas avoir des impacts négatifs sur la santé publique. Le personnel médical au niveau des centres hospitaliers sera ainsi renforcé dans la journée pour pallier au manque d’effectif.

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page