Santé

Des soins de proximité pour le relèvement après la crise sanitaire     

Plus de 5000 personnes ont bénéficié des offres de services de santé gratuites dans le cadre du relèvement post-Covid-19.  Cinq cliniques mobiles ont été mises à leur disposition.

La santé pour tous. C’est le défi relevé par l’équipe du ministère de la Santé qui effectue actuellement des déplacements dans la partie Sud-est de Madagascar plus précisément à Vohipeno. Une caravane médicale offrant des services de santé de pointe et de proximité a déjà sillonné Betafo, dans la région Vakinankaratra, ainsi qu’Andohasana Ambalakely dans la Haute Matsiatra.

Selon le Directeur de la lutte contre les maladies non-transmissibles (DLMNT), Dr Vincent Rakotoarison, cette initiative a été prise car durant les six mois où cette pandémie a sévi dans le pays, de nombreuses personnes n’ont pas pu rejoindre les formations sanitaires. Les restrictions aux déplacements en sont les principales causes.

Au cours de cette descente sur le terrain, la population bénéficiera gratuitement de plusieurs offres en dehors de ce qu’elle bénéficie déjà au niveau des centres de santé de base. Il y aura entre autres des soins oculaires et auditives, un dépistage de drépanocytose, un dépistage du cancer du col de l’utérus, une échographie gynéco-obstétrique et abdomino-pelvienne ou encore le dépistage des fistules vésico-vaginale avec une prise en charge par les agents de santé.

1000 à 1500 personnes sont attendues pour cette descente à Vohipeno si 1495 personnes ont déjà bénéficié des offres de santé à Betafo et 3572 pour Andohasana Ambalakely. Le Dr Vincent Rakotoarison a félicité les efforts entrepris par son équipe car ces chiffres dépassent largement les objectifs fixés.

Par ailleurs, le choix de ces sites est loin d’être fortuit car ils ont été touchés par le coronavirus. Puisque nous sommes en pleine période de la saison pesteuse, l’équipe du ministère de la Santé a également profité de cette opportunité pour effectuer des sensibilisations auprès de la population dans le cadre de la prévention de cette maladie. C’était le cas à Lalangina, région Haute Matsiatra selon à son tour le Directeur de la promotion de la santé, le Dr Manitra Rakotoarivony. Il a aussi souligné que la bataille n’est pas encore gagnée pour le coronavirus mais dorénavant, les efforts se concentreront dans la lutte contre la peste. En tout, 15 000 personnes ont pu être sensibilisées jusqu’ici.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page