RégionsSociété

Malnutrition chronique: Aide du Japon pour nourrir les enfants de l’Amoron’i Mania

Madagascar, à travers le ministère de l’Agriculture, vient de signer avec le gouvernement japonais et le Fonds des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) l’accord du projet de lutte contre la malnutrition dans la région Amoron’i Mania.

Ce projet multisectoriel, financé à hauteur de 1,3 millions de dollars, mettra l’action sur les interventions sensibles à la nutrition, la gouvernance et la communication pour la réduction du retard de croissance, dans cette partie de l’île.

Cette intervention des partenaires de la Grande île n’est pas le fruit du hasard. 55 pourcent des enfants de moins de 5 ans dans cette région présentent un retard de croissance. Les interventions conjointes vont donc se focaliser dans la diversification de la production agricole pour assurer une alimentation variée et équilibrée ainsi que dans l’alimentation au niveau des écoles.

Le représentant du FAO, Patrice Talla Takoukam, indique que « les approches de la chaîne de valeur sont utilisées dans les programmes de nutrition pour s’assurer que les opportunités d’amélioration de la nutrition soient saisies depuis la ferme jusqu’aux assiettes ». HiguchiYoshihiro, l’ambassadeur du Japon, rassure pour sa part que son pays est pleinement déterminé à soutenir Madagascar dans l’agriculture, les infrastructures, l’éducation et la santé.

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page