ActualitésEconomieFinances

Recette intérieure : « Manque de civisme fiscal dans la SAVA »

Les acteurs économiques de la région SAVA ne seraient pas très enclins à honorer leur devoir fiscal.

Il s’agit d’un problème général pour le pays, mais le manque de civisme fiscal des contribuables dans la région SAVA a été particulièrement mis en exergue.

Le constat est d’une délégation du ministère des Finances (MEF) qui vient d’effectuer une descente dans cette région.Ce département s’appuie apparemment sur la contribution de cette région dans la caisse de l’État, qui ne correspondrait pas aux activités de ses opérateurs économiques. Dans sa toute dernière publication, le MEF rappelle d’ailleurs que « cette région est riche en produits d’exportation tels que la vanille et girofle ». Cette richesse devra donc profiter non seulement à ces opérateurs mais également à l’État.

Il est pourtant à rappeler que le Fisc a déjà mené une campagne de formalisation des opérateurs dans la filière vanille, l’année dernière. Une opération qui a permis d’intégrer 1300 producteurs de vanille de la région SAVA dans le circuit formel. L’opération est même prévue se poursuivre dans la région Analanjirofo.

A indiquer que Madagascar ne compte que 350 000 contribuables disposant de numéros d’identification fiscale (NIF). Ce, pour plus d’un million de personnes exerçant une activité économique.

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page