ActualitésSociété

Infraction aux mesures d’urgence sanitaire: Enième menace de durcissement des sanctions par l’Etat

Des mesures seront prises face à la recrudescence du nombre des cas positifs de coronavirus dans la Capitale. Une réunion d’urgence devrait se tenir ce 23 juin entre le Centre malgache de commandement opérationnel Covid-19 (CCO-COVID-19) et les éléments des forces de l’ordre.

Le renforcement des sanctions à l’encontre des personnes qui ne respectent pas les mesures imposées en cette période d’urgence sanitaire en est le principal objet de cette réunion selon le coordonnateur national du CCO, le général Elack Olivier Andriankaja.

« Tous ceux qui ne portent pas de cache-bouche sont astreints à des travaux d’intérêt général. Mais apparemment, cette sanction a été prise à la légère pour bon nombre de personnes et il est temps de remettre les pendules à l’heure. Je pense que l’arrestation de toutes les personnes qui ne portent pas de cache-bouche serait beaucoup plus efficace que les travaux d’intérêt général » , a-t-il laissé entendre. Mais ce n’était pas la première fois que les autorités ont ainsi brandit cette menace de durcissement des sanctions mais sans résultats tangibles. Les rues sont toujours autant remplis de gens qui se baladent sans aucune protection tout en minimisant les gestes barrières.

Par ailleurs, la nouvelle mesure qui sera prise à travers cette réunion devrait être effective à partir de demain même. Ce coordonnateur du CCO a aussi tenu à souligner qu’aucune tolérance ne sera plus accordée à l’encontre de ceux qui ne portent pas de cache-bouche.

Toutes les mesures préconisées ne sont plus respectées et sont ignorées par le grand public comme la distanciation physique d’au moins un mètre. Les nouvelles mesures qui seront prises s’alignent aussi avec la célébration du 60ème anniversaire de l’indépendance de Madagascar.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page