COVID-19Santé

De nombreux décès suspects du covid-19 non comptabilisés

De nombreuses personnes qui présentaient des symptômes du coronavirus ont rendu l’âme sans que leur statut virologique ne soit clairement établi. Bien que certaines soient classées dans la catégorie des cas suspects, elles ne figureront pas sur la  base de données de l’Etat.

La confusion autour des données du coronavirus persiste. Durant les dernières 24heures, quatre personnes ont succombé à cette maladie. Trois d’entre eux ont été soignés au Centre hospitalier universitaire Jean Joseph Ravoahangy Andrianavalona (CHU JRA) et au CHU d’Anosiala, l’autre cas a été par contre localisé dans la région Boeny, portant le nombre officiel des décès à 69 jusqu’ici.

Mais est-ce que les données inscrites sur le tableau de bord du CCO Covid-19 reflètent vraiment la réalité sur le terrain? Cette responsable a toujours martelé que, seules les personnes ayant effectuées un test PCR sont comptabilisées dans leurs bases de données.

Ces derniers temps, les laboratoires sont débordés et toutes personnes symptomatiques du coronavirus ont été tout de suite encouragées à commencer le traitement sans faire un test PCR. Les plus chanceuses ont recouvert la santé mais, il y en a aussi celles qui ont vu leur état de santé s’empirer et ont fini par succomber chez eux. Ces décès de patients traités à domicile ne sont malheureusement pas comptabilisés par le CCO Covid-19. Idem pour les malades qui ont rendu leur dernier souffle à l’hôpital mais ne sont pas testés ou attendent encore les résultats des tests PCR. Un médecin d’un centre hospitalier public du district d’Atsimondrano a indiqué que leur établissement reçoit des malades sous la forme sévère mais ceux-ci n’ont jamais été pris en compte dans les statistiques officielles.

Un nouveau record de nombre de contaminations

Terrifiant ! C’est ce que l’on peut dire des données communiquées par le CCO Covid 19 dans son bulletin quotidien. Le Pr Hanta Marie Danielle Vololontiana, a annoncé, ce 22 juillet, 614 nouvelles contaminations. Mais pour rassurer l’opinion, elle s’est empressée d’annoncer que c’est le cumul des résultats des 1349 prélèvements obtenus auprès des laboratoires du CHUJRA et de LA2M pendant deux jours consécutifs. A noter néanmoins que le taux de positivité avoisine les 50%.

Analamanga est toujours le foyer principal de cette pandémie avec 548 nouveaux cas positifs. Itasy en a recensé 27, 12 pour l’Amoron’i Mania, 08 pour Anosy, 04 pour Vatovavy Fitovinany, 05 pour Betsiboka, 07 pour Bongolava et un seul cas pour le Menabe. Ainsi, le cumul des cas positifs s’élève à 8162. Sur les 376 nouvelles guérisons enregistrées durant ces deux journées consécutives, 334 malades se sont soignés chez eux. Sur les 3431 cas actifs annoncés par cette responsable, 84 d’entre eux sont classés dans la catégorie des formes sévères.

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page