ActualitésEconomie

Autosuffisance alimentaire: Les opérateurs privés appelés à s’impliquer

Un appel à manifestation d'intérêt a été lancé pour permettre à des opérateurs privés d'appuyer les agriculteurs.

Le ministère de l’Agriculture projette de mettre sur pied des projets d’agrégation agricole. C’est une initiative qui invite des opérateurs privés à appuyer des réseaux de producteurs. Un appel à manifestation d’intérêt y afférent vient alors d’être lancé.

Ces opérateurs, baptisés agrégateurs, sont en effet appelés à jouer par exemple le rôle d’appui à l’accès aux intrants des paysans. Ils les appuient également financièrement. L’objectif au final étant de permettre avec ce partenariat l’approvisionnement de produits à des prix compétitifs du marché, surtout en période de soudure.

L’autosuffisance alimentaire reste encore un grand défi à relever. Il faut juste se référer à la filière rizicole, sur laquelle Madagascar enregistre en moyenne un gap de 240 000 tonnes de riz chaque année. Le ministère de l’agriculture indique que le rendement au niveau national se stabilise encore autour de 2,6 tonnes par hectare. Les raisons évoquées sont d’une part la faible utilisation de semences améliorées et des fertilisants performants et d’autres part le manque d’accompagnement des producteurs ou des exploitants agricoles familiaux.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page